Citations de la littérature française

Bienvenue sur Chuchotements, le site dédié à toutes vos citations préférées.

Amoureux des citations littéraires, poétiques ou philosophiques des plus grands auteurs, j'espère que vous trouverez sur Chuchotements un espace de détente, de réflexion et de partage sur lequel vous n'hésiterez pas à nous faire découvrir également vos citations préférées.


Après dix années d'existence, le site Chuchotements fait peau neuve pour s'adapter aux nouvelles technologies et vous fournir un environnement toujours plus simple à utiliser, sans publicitès, gratuit et avec une interface claire et adaptative rendant votre visite agréable sur l'ensemble de vos terminaux.


L'ensemble des fonctionnalités du site sont accessibles via le bandeau de menu présent sur le haut de la page. Pour un accès rapide vous pouvez également cliquer sur l'un des boutons suivants:



Concluons qu'ici-bas le seul honneur solide,
C'est de prendre toujours la vérité pour guide;
De regarder en tout la raison et la loi;
D'être doux pour tout autre, et rigoureux pour soi,
D'accomplir tout le bien que le ciel nous inspire;
Et d'être juste enfin: ce mot seul veut tout dire.


Par: Nicolas Boileau (Boileau-Despréaux)

Extrait de: Les satires (1666)

Ajoutée par Savinien le 29/09/2010

On dira que le despote assure à ses sujets la tranquillité civile; soit: mais qu'y gagnent-ils, si les guerres que son ambition leur attire, si son insatiable avidité, si les vexations de son ministère les désolent plus que ne feraient leurs dissensions? Qu'y gagnent-ils, si cette tranquillité même est une de leurs misères? On vit tranquille aussi dans les cachots: en est-ce assez pour s'y trouver bien?


Par: Jean-Jacques Rousseau

Ajoutée par Savinien le 18/11/2020

Personne ne saurait affirmer sans mentir que j'aie raconté ce que la plupart des gens racontent dans un moment de peine, de plaisir ou de vanité. Un nom, une confession de quelque gravité, ne sort point ou ne sort que rarement de ma bouche. Je n'entretiens jamais les passants de mes intérêts, de mes desseins, de mes travaux, de mes idées, de mes attachements, de mes joies, de mes chagrins, persuadé de l'ennui profond que l'on cause aux autres en leur parlant de soi.


Par: François-René de Chateaubriand

Ajoutée par Savinien le 18/11/2020

Je n'entends que le bruit de la rive et de l'eau,
Le chagrin résigné d'une source qui pleure
Ou d'un rocher qui verse une larme par heure,
Et le vague frisson des feuilles de bouleau.

Je ne sens pas le fleuve entraîner le bateau,
Mais c'est le bord fleuri qui passe, et je demeure;
Et dans le flot profond que de mes yeux j'effleure,
Le ciel bleu renversé tremble comme un rideau.

On dirait que cette onde en sommeillant serpente,
Oscille et ne sait plus le côté de la pente:
Une fleur qu'on y pose hésite à le choisir.

Et, comme cette fleur, tout ce que l'homme envie
Peut se venir poser sur le flot de ma vie
Sans désormais m'apprendre où penche mon désir.


Par: René Armand François Prudhomme (Sully Prudhomme)

Ajoutée par Savinien le 27/10/2020